Quand jardiner soigne ...

Copyright © Caroline Courbet
Copyright © Caroline Courbet

"La terre n'a pas d'état d'âme ...


"La Terre n'a pas d'état âme, elle est accueillante et nous reçoit, nous humains, seuls ou en groupe, tolérante à ce que nous sommes et exprimons dans le travail de jardinage : débroussailler, enlever les ronces, creuser, bêcher, planter, désherber, tailler ... autant de tâches concrètes, qui, conduites avec une plus grande attention à soi et à l'autre, peuvent aider à se retrouver, à se poser, à s'ancrer, à reprendre pied, attentifs à ce qui se passe en soi, à ce qui demande à être accueilli et transformé ...

En cela, la terre, la matière, les outils résonnent avec ce que nous sommes, nous mettant en activité et en mouvement. Ainsi, elles nous révèlent et nous soignent....

Ces gestes du quotidien, sont autant d'exercices pour devenir conscient et présent à soi-même, à la vie. Ils nous conduisent à nous comprendre, à nous connaître et à nous renforcer, aux côtés et avec les autres.

La terre demande notre travail pour pour devenir Jardin. Elle peut, en échange, recueillir nos peines, nos souffrances, nos colères, nos joies, notre rage, nos impuissances, notre envie d'agir, de prendre racine et de créer, notre désir d'apprendre et de faire, seul et auprès des autres. En cela, elle propose un soutien concret pour transformer et guérir ce qui se présente là, en nous invitant à trouver d'autres ressources, d'autres consciences, d'autres choix.

 

Pour conduire à bien ce projet de création des "Jardins de l'Ouvert", il faut aussi "des hommes et des femmes de l'art", c'est à dire des personnes capables de guider, de réveiller ou d'apprendre ces gestes anciens du travail de la terre, gestes inscrits dans nos mémoires mais souvent oubliés ...".

(Cf. écrits Elisabeth Perry)


Pour participer, infos pratiques


Adhésion à l'association,

Activité gratuite,

Vêtements, chaussures et équipements appropriés,

Périodicité déterminée avec le groupe,

Tableau de tâches tenu à jour,

Travail en conscience et dans le respect de l'autre,

Repas tiré du sac et partagé



Puis, est venue Catherine Blanchard ...


Découvrant le jardin solidaire, créé et animé avec amour par Catherine Blanchard, au cœur d'un bloc de béton à Paris 12ème, Elisabeth a invité celle-ci à devenir la guide et l'initiatrice avisée de notre jardin. 

Catherine a alors accepté de nous accompagner dans la création de notre jardin potager, sous la forme d'un jardin Keyhole, ou jardin dit "en trou de serrure". 

Artiste peintre, posant ça et là touches de couleurs, ajustant volumes et espaces, Catherine peint son jardin, jardin vivant et changeant, ouvert à tous. Jardin partage, jardin rencontre, jardin tableau ...

Avec elle, nous avons commencé doucement à réveiller des mémoires enfouies, mémoires-savoirs endormies au cœur des peuples, et peut-être plus encore au cœur des femmes, depuis toujours gardiennes de la terre, maîtres en agriculture et en permaculture depuis toujours.

Malheureusement, Catherine est décédée en avril 2016 nous laissant un peu orphelins ... et le jardin est resté un petit moment en deuil.

 

Le Keyhole fut construit avec des murs en pierres sèches, sous l'animation conjointe de Catherine Blanchard et de Luc Bonacchini, architecte au CAUE 54 (Conseil Architecture Urbanisme et Environnement).  

Aujourd'hui, le Keyhole est le Cœur du jardin potager.

 

Chaque étape de réalisation fut accompagnée d'un temps d'échange pédagogique et d'un partage à visée éducative, porteur d'une réelle vision holistique, c'est à dire ouvrant à une conscience et à une responsabilité quant à la dimension humaine de la permaculture.

Dans ces jardins, chaque être vivant a sa place et joue son rôle en interaction avec l'environnement. La diversité végétale, animale et humaine y trouve son équilibre et son bien vivre ensemble.

 

Un jardin nourricier, beau et productif !

 

Les "Jardins de l'Ouvert" s'inspirent de la permaculture et de l'agro-écologie, issues de l'observation de la nature et de la connaissance du terrain.

Connaître sa terre pour mieux la cultiver et en prendre soin.

On y aborde ...le jardin naturel pas à pas, on apprend à le connaître, on devient attentif aux sols, à la faune et à la flore, observant comment la terre vit.

On partage entre jardiniers débutants et confirmés.


D'une "terre à vaches" et d'un verger, plutôt laissés à l'abandon, à la création des "Jardins de l'Ouvert" ...


Cette terre avait besoin d'être nettoyée, défrichée et réanimée ..., offrant l'occasion à chacun d'un travail profond et attentif, en lien avec d'autres.

C'est ainsi que, depuis 2007, date d'achat du lieu, de nombreux chantiers collectifs se sont mis en place : remise en état, défrichage,  désherbage, installation de toilettes sèches, plantation de haies ... avec un groupe de jardiniers bénévoles se réunissant 1 fois par mois.

Et ensuite, Mathieu Husson, du CAUE 54 (Conseil Architecture Urbanisme et Environnement de Meurthe-et-Moselle) et paysagiste amoureux des jardins et de la biodiversité, nous a accompagnés et guidés pour faire revivre le lieu dans le respect de ce qu'il était et dégager ainsi la beauté de cet environnement protégé.. 

Nous avons créé et planté deux haies champêtres : troènes vulgaires, cornouillers sanguins sauvages, houx commun feuillage vert, fusains d'Europe, etc ... grâce à la générosité de Mme Rougieux, pépiniériste à Lanfroicourt. Lors d'une journée pédagogique ouverte à tous, Mme Rougieux est  venue partager son savoir en matière de taille.

Un premier groupe de jardiniers a commencé à défricher, nettoyer, aménager et réhabiliter le terrain pour l'adapter au développement d'activités sociales, notamment autour de la création d'un potager. 

 

Chaque rencontre fut aussi l'occasion de temps d'échange, de partage et d'apprentissage. Chacun est ainsi devenu Jardinier aux côtés des autres.

Le jardinier est un sage, un travailleur qui sait gérer astucieusement l'espace et le temps.

 

Les "Jardins de l'Ouvert", paysager et potager, sont un support riche d'innombrables potentialités éducatives, un champ parfait pour la découverte et l'expérimentation



Aujourd'hui, nous sommes à la recherche de ...


Une personne, qui, à la suite de Catherine Blanchard, pourrait guider les jardiniers dans l'esprit de la Permaculture. Nous envisageons également la création de jardins mandalas, l'aménagement d'espaces pour la culture de plantes médicinales et aromatiques, l'entretien et l'aménagement du verger ...

 

Cette animation des "Jardins de l'Ouvert" est rythmée par des journées pédagogiques et d'ateliers d'apprentissage :

- sensibilisation et d'éducation à l'environnement,

- éducation autour du recyclage et de la dégradation des déchets verts,

- réutilisation et transformation des objets non biodégradables,

- éducation aux différentes techniques d'agro-écologie, taille des arbres, greffage, compostage et bien d'autres,

- sensibilisation de la place de l'architecture au cœur de l'environnement,

- réflexion quant à la place de l'humain face à la biodiversité, etc ...

- éducation et observation de la nature et de ses habitants ...

 

Ces ateliers peuvent s'articulent avec des chantiers participatifs et collaboratifs refaisant une place au travail manuel et au travail d'équipe (éco-construction d'un kiosque à musique, d'une cabane des jardiniers, réfection de murs, entretien des bâtiments ..., dans le respect des matériaux et de l'environnement.