· 

Francesca SOLLEVILLE en concert à Vandoeuvre


Avec le soutien de la ville de Vandoeuvre et à l'occasion de la création d'un théâtre forum, "La violence cœur de cible", que de nombreux passionnés de la chanson française ont eu le plaisir d'applaudir Francesca Solleville, à la salle des fêtes de Vandoeuvre.

Accompagnée au piano par Nathalie Fortin, complice et amie depuis 18 ans, Francesca Solleville a offert au public son interprétation des plus beaux textes écrits pour elle par Anne Sylvestre, Hélène Martin, Léo Ferré, Pierre Seghers ou encore Jean Ferrat qui disait d'elle : "Francesca, toute droite, chante. J'allais dire fonce, et son chant devient évidence, comme une part d'elle-même et des autres à laquelle on ne peut échapper".

"Comme un passeur de mots"

"J'ai une chance inouie", confiait l'artiste avant d'entrer sur scène. "Je suis comme un passeur de mots entre le compositeur et le public. Je voudrais bien transmettre quelque chose, et je sais dans le regard du public, que le message de l'auteur est passé au travers des chansons que j'interprète".

Avec son regard lucide posé sur le quotidien qui l'entoure, Francesca a su émouvoir l'auditoire fidèle et attentif, qui encore une fois ce mardi soir, a reconnu en elle la voix d'une femme, d'une artiste émouvante et sincère qui lutte en chansons depuis le début des années soixante pour défendre des idées humanistes et fraternelles.